Fournir des photos pour un article

Soyez intransigeant avec la qualité de vos illustrations, gages d’une crédibilité accrue. Si vous n’êtes pas sûr de vous, il est préférable de ne pas illustrer l’article ou d’en faire la demande à votre prestataire.

– La photo doit bien sûr avoir un sens certain pour améliorer la compréhension du propos ou pour enrichir agréablement graphiquement le rédactionnel.

– Vous devez disposer des droits de diffusion de l’image, respecter ce point c’est respecter l’auteur et c’est aussi encore crédibiliser votre article.

La qualité technique de la photo est indispensable, en particulier l’absence de « pixellisation » ou de flou.
La dimension (en pixels), appelée « définition » de la photo doit être suffisante pour un traitement dans les normes du fichier afin de garantir une édition optimale. Par exemple, pour une édition en imprimerie Offset, la définition de la photo doit permettre une résolution finale de 300 dpi.
Par exemple si votre image fera sur le magazine imprimée 5 cm de largeur (environ 2 pouces), elle doit avoir une largeur de 600 pixels.
Ceci est incontournable pour l’Offset et la plupart des impressions numériques professionnelles.
Votre écran et votre imprimante personnels ont d’autres modes d’affichage (ne pas se fier à eux, même si la qualité ou la taille semblent convenir).
Pour connaître les caractéristiques de votre images : un clic de droite sur le nom du fichier et « propriétés », par exemple.

(re)Nommer vos images de façon logique et simplement, pour faciliter le travail du metteur en page par la suite.

– Les format de fichiers généralement utilisés sont jpg (ou jpeg) et tif (ou tiff). Attention aux formats png, bmp et gif qui souvent n’ont pas toute la qualité voulue pour une utilisation en édition papier. Si vous possédez d’autres formats, demander l’avis à votre prestataire.

%d blogueurs aiment cette page :